La plaque d’Août 2012

« Transylvanie-Bihor Est. Chaîne et cluse [de] Turda. Vue d’amont ».

Auteur : Emmanuel de Martonne

Date reconstruite : avant 1922

Ce cliché a été pris par Emmanuel de Martonne (1873-1955) en Roumanie, plus précisément dans la région du Bihar et porte dans la collection la cote EU3562(031). La photographie se divise en trois plans : au premier, la végétation, au second, une zone plane dans laquelle s’est développé un village et en arrière-plan, la montagne de Turda et sa cluse.

Ce cliché est intéressant à un double titre. Il montre tout d’abord l’intérêt de E. de Martonne non seulement pour la géomorphologie, sa spécialité, mais également pour la végétation, le type d’agriculture et la localisation des villages par rapport à la montagne et à la cluse. Son cliché n’est pas exclusivement centré sur les formes du relief. Ensuite, La photographie, non datée, est reprise pour illustrer son article sur le Bihar (page 332) paru en 1922 dans les Annales de géographie sous le titre « Le massif du Bihar (Roumanie). Ceci nous permet donc de dater le cliché au plus tard de 1922. Le recoupement de différentes sources, en particulier le repérage des illustrations utilisées pour ses articles et ses ouvrages, permet d’affiner la légende et de dater le cliché. Dans son article de 1922, E. de Martonne précise la légende de plaque : « la crête du Kövesberg et la cluse de Turda, vue de l’amont. (Panorama pris de la crête dominant le bassin et le village de Petridu) ».

On retrouve ici une pratique largement répandue dans l’école française de géographie, à savoir la vue d’ensemble depuis un point haut. Cette pratique d’observation du terrain, mise en valeur par la photographie et la légende, est corroborée par l’analyse des carnets de terrain d’E. de Martonne. Un extrait de carnet est analysé dans la rubrique « dessin de géographe » du site des Cafégéo.

Dans son article, E. de Martonne s’interroge sur la crête de Kövesberg et son bassin, aussi bien du point de vue géomorphologique que de celui des régions naturelles et du peuplement ; l’objectif est de livrer une étude de géographie régionale du Bihar. Il s’inscrit dans le cadre développé par la géographie vidalienne.

Bibliographie

HALLAIR Gaëlle, 2011,  « Une double-page du carnet de terrain d’Emmanuel de Martonne : la vallée d’Anies (Roumanie) » in Cafés géographiques, Le dessin du géographe, n°25, http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=2244

Hallair Gaëlle, 2007, Le géographe Emmanuel de Martonne et l’Europe centrale,
UMR PRODIG, UMR Géographie-cités (Ed.), n°33, 148 p.

http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00282068

de Martonne Emmanuel, 1922, « Le massif du Bihar (Roumanie) » in Annales de Géographie, t. 31, n°172, p. 313-340.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *